Le blog du chatborgne / blog de livres

Les livres qui font Miaou dans l'actualité. Beaucoup de politique, un peu d'islamisme, de la culture et surtout de la Liberté et des livres.

28 avril 2009

Ecrivez un plaidoyer pour Dame Justice - Gagnez un livre

[CONCOURS ! ! ! 3 exemplaires dédicacés de Justice Mise en Examen à gagner !]

Robert H. - journaliste – poursuit devant les tribunaux Dame Justice. Il accuse celle-ci de l'avoir traumatisé : elle l'aurait regardé méchamment lors d'une séance photo glamour.

(Voir la vidéo de la séance photo ci-dessous : )

Dame Justice a besoin que vous la défendiez ! Devenez son avocat ! Écrivez un plaidoyer pour la défendre et gagnez un exemplaire du livre Justice : mise en examen.

Modalité : Regardez la vidéo, et rédigez un texte de 3 à 6 lignes commençant par «Ma cliente est innocente des crimes dont on l'accuse...».
Postez ce texte dans les commentaires de cet article.

Les 3 meilleurs textes : les plus drôles, les mieux rédigés, les plus originaux, recevront un exemplaire dédicacé de Justice : mise en examen.

- Fin du concours : 20 mai 2009 -

couv_justice_mise_examen

Chatborgne
Editions Underbahn

Posté par chatborgne à 18:05 - affaires judiciaires - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    Ma cliente

    Ma cliente est innocente des crimes dont on l'accuse - à l'évidence si quelqu'un fut traumatisé ce fut-elle.

    Nous voyons très clairement sur la vidéo retraçant la scène, que l'outrage vient de l'immonde journaleux, qui comme beaucoup des siens manie mieux la poubelle que l'appareil photo.

    Profitant de la chaleur des projecteur qui étourdissaient ma client, celui-ci en a profiter pour la faire se déshabiller.

    Comment oser parler du traumatisme d'un journaliste, alors que la vertu de Madame Justice a été mise à mal.

    Je demande donc la relaxe de ma cliente, et dépose plainte contre la presse pour attouchements.

    Posté par , 01 mai 2009 à 18:39
  • justice ou est tu ?

    Ma cliente est innocente des crimes dont on l'accuse :
    Et oui! mesdames et messieurs les jurés, comment pouvez vous imaginer que l'on puisse se faire traîner dans la boue par un infecte photographe, qui non seulement fait déshabiller une femme, pour assouvir des plus bas instincts, mais la recouvre d'immondices, la rabaissant au plus bas.
    En conséquence, je demande la relaxe pure et simple de ma cliente. Si elle avait voulu se faire recouvrir d' ordures, elle aurait pu le faire en travaillant dans une déchetterie.

    Posté par , 02 mai 2009 à 17:16

Poster un commentaire