Le blog du chatborgne / blog de livres

Les livres qui font Miaou dans l'actualité. Beaucoup de politique, un peu d'islamisme, de la culture et surtout de la Liberté et des livres.

26 avril 2008

Sans arme, ni haine, ni violence, mais si Rouve en parle

sans_arme_ni_haine_ni_viole

Sans arme, ni haine, ni violence  Un film de Jean-Paul Rouve (2008)

Cris d'orfraie, indignation : le réalisateur et acteur du film sur le voleur Albert Spaggiari aurait gommé l'aspect politique du personnage. Certains abrutis vont même s'indigner que l'on puisse faire un film sans diaboliser un tel personnage.

Mais pas du tout ! Même si ce n'est pas le sujet central du film - et on voit mal pourquoi ça le serait - Spaggiari-Rouve est un militant nationaliste assumé.

Entre autres anecdotes du film: célébration du solstice d'été, groupe de copains d'Indochine qui viennent en renfort, phrase du type "il est de notre bord", rejet des journalistes gauchistes, discours pro-colonisation et anti-communiste sur le Vietnam, camaraderie avec des militaires sud-américains et surtout... amitié supposée avec Alain Delon (je plaisante, merci de ne pas me faire un procès).

La qualité du film ? J'ai trouvé ça regardable, sans être exceptionnel. Du suspense, des rebondissements, le personnage est bien campé, on s'y attache.
La tension dramatique n'est peut-être pas toujours bien dosée : la réussite du casse est montrée de façon quasi anecdotique, c'est volontaire de la part du réalisateur, mais cela me semble être une mauvaise idée, et le spectateur que je suis en est frustré.

Un documentaire sur  Spaggiari passé il y a quelques années sur France 3 m'avait nettement plus enthousiasmé.

Le Chat Tigré

PS  :Vidéo qui circule sur le sujet : Rouve et l'autre acteur du film sur le plateau de Fogiel avec un ancien copain OAS de Spaggiari.







Film sur Spaggiari - Maurice Rollet chez Fogiel
envoyé par Stockshot-One

Posté par chatborgne à 15:01 - Cinéma - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire