Le blog du chatborgne / blog de livres

Les livres qui font Miaou dans l'actualité. Beaucoup de politique, un peu d'islamisme, de la culture et surtout de la Liberté et des livres.

20 avril 2006

Une France mal à droite

Etre de droite : un tabou françaisIl y a plusieurs années de celà, lorsque j'avais évoqué mes convictions politiques devant une de mes amies, celle-ci m'avait répliqué sur un ton grinçant: "Eh ben, personne n'est parfait".

Eh oui, pas évident d'être et de se dire de droite dans notre beau pays,que l'on soit une personnalité ou le commun des mortels; et Eric Brunet, journaliste à France 3 nous en apporte la confirmation dans cette enquête passionnante. En cinq chapitres alertes et faciles à lire ("Etre de droite..." dans l'Histoire, dans la culture, dans les médias, à l'école, au travail) l'auteur démontre le terrorisme intellectuel exercé par la gauche en France, une gauche qui "intégre, égalise, et coupe les têtes [vieux réflexe robespierriste!] qui sortent du rang." (p. 13) et surtout "rend la parole à ceux qui ne l'ont plus: des citoyens mis à l'écart parce qu'ils ne sont pas de gauche, ou parce qu'ils ne font pas semblant de l'être." (p. 14)

Je ne cacherai pas ici que ce sont les chapitres consacrés aux médias (p. 93-161) et à l'école (p. 163-217) qui ont ma préférence. Le témoignage de Roger Auque, journaliste et ancien otage au Liban, est tout à fait accablant concernant l'americanophobie et l'arabophilie qui règnent parmi ses collègues (p. 142-151); songeons donc que certains diplomates étrangers installés à Bagdad donnent le surnom de "Parti Baas reconstitué" aux journalistes français! (p. 144) Eh oui, cirer les rangers ensanglantés de Saddam et des terroristes semble être monnaie courante au sein du "Quatrième pouvoir".

Quant au chapitre "Etre de droite à l'école", il décrit à merveille la gangrène idéologique qui touche les milieux de l'enseignement, certes ce n'est pas une découverte mais cela dépasse tout ce que j'ai pu imaginer! On lira avec intérêt le témoignage émouvant et révoltant d'Anabelle (p. 214-217) étudiante de DESS mise en quarantaine par ses camarades et ses professeurs et sanctionnée aux examens (et ce malgré son assiduité au travail) à cause de ses opinions libérales! En lisant cela, j'ai tapé du point sur la table en me disant que certains ne méritent pas un CPE mais un CPF (Coup de Pied aux Fesses) ni plus ni moins!

En résumé, Etre de droite un tabou français est une lecture incontournable; tiens, je m'en vais offrir un exemplaire à quelques donzelles de ma fac qui pétitionnent pour les sans-papiers, les palestiniens, contre la guerre, le Sida, la pollution, le CPE, etc (rayez les mentions inutiles). Je rigole? Oui, je rigole...

Frédéric CHATAIGNER.

Acheter avec Amazon.fr

Acheter avec Chapitre.com

Posté par chatborgne à 19:12 - Livre politique - Commentaires [3] - Permalien [#]

Commentaires

    Tout à fait juste

    J'ai vu, j'ai lu, j'ai d'accordu.....

    En tant qu'homme de droite dans un bastion de gauche (je suis instit), je peux affirmer que Brunet est encore en dessous de la vérité dans son chapitre sur l'Education nationale.

    A lire, à faire lire !!

    Posté par , 15 mai 2006 à 22:05
  • Briser l'omerta

    Briser l'omerta
    C'est un peu là l'exercice auquel se livre avec succès Eric Brunet. Connaître la gauche sous son aspect terrorisme intellectuel est la façon de casser sa suprématie dans les secteurs stratégiques qu'elle a su occuper.

    Je pourrais aussi témoigner de la pression qui peut régner sur un professeur d'économie libertarien puisque j'en suis un et que je n'en fais pas mystère. Quant à l'ostracisme rien à foutre, pourquoi chercher la compagnie des cons !

    Tout cela pour dire que s'afficher est fondamental, c'est à ce moment que la lutte commence et quoiqu'il en compte il faut savoir la mener jusqu'au bout.

    Si vous aussi voulez participer il suffit de s'engager dans la campagne contre l'anti-capitalisme à l'école... une parmi d'autres que vous pourrez trouver chez sos education.

    Posté par , 27 mai 2006 à 17:58
  • thanks

    Posté par , 19 mai 2010 à 10:55

Poster un commentaire