Le blog du chatborgne / blog de livres

Les livres qui font Miaou dans l'actualité. Beaucoup de politique, un peu d'islamisme, de la culture et surtout de la Liberté et des livres.

10 décembre 2005

La vérité sur Dieudonné alias "Dieudo"

La vérité sur DieudonnéJe suis dans le train Paris-Strasbourg de 8h02, il pleut, trois japonaises parlent fort et vite et moi je me demande si Dieudonné est antisémite ?

Le livre « La vérité sur Dieudonné », d'Anne-Sophie Mercier paru chez Plon en octobre m'apporte quelques réponses.

Dieudonné n'est pas antisémite il est « antisioniste »,

Il considére simplement que :

-Ces détracteurs sont des « négriers reconvertis dans la banque et la finance »

- « La vérole c'est le sionisme, parce que la puissance de feu de ce groupe à l'intérieur de la République est énorme »

-Nicolas Sarkozy est un « pantin du sionisme » qui est allé chercher « la bénédiction des sionistes new-yorkais » avant d'aller en Israël pour son premier voyage officiel.

- « Les Juifs, qui souhaitent (l)éradiquer de la scène artistique ont concoctés pour (lui) un projet de solution finale »

-Que les rabbins de Neturei Karta sont de « bons amis ». Ces allumés militent à travers le monde pour la destruction d'Israël

-qu'il a « vu la terre promise et (a) vomi »

- « le lobby juif déteste les noirs »

-que « quand (ils allaient) chez Drucker, il préférait Elie »

-qu'il a percé dans les médias au début parce qu'Elie Semoun était doté d'une plus grande apétance pour ce milieu

-Que Thierry Ardisson qui refuse dorénavant de l'invité s'est « couché devant les juifs »

- Que « devant Israël ils baissent tous plus ou moins leur froc »

- « Plus ils cassent Le Pen, plus les gens votent pour lui [...] ils sont en train de perdre leur pouvoir les sionistes »

- qu'il est « vraiment très intéressé » par Tariq Ramadan

- La chaîne du Hezbollah , Al-Manar TV a raison de pousser le débat sur qui à crée le Sida pour « anéantir le peuple noir d'Afrique ».

ETC ... ETC ...

Toutes ces fulgurantes pensées ne constituent pas séparement une preuve d'antisémitisme, mais leur accumulation ?

Le livre d'Anne Sophie Mercier fait plus que compiler les citations, la journaliste analyse le parcours de l'humoriste dans sa mutation vers l'homme politique. Celui qui tente de fédérer noirs et arabes en faisant des « sionistes » l'ennemie commun contre qui se construire.

Ce post sur « La Vérité sur Dieudonné »  me donne l'occasion de rappeler la ligne de conduite du Chatborgne : la défense de la liberté d'expression. Pour tous, sans restrictions. Et que les censeurs commencent par me citer un exemple où la liberté d'expression aurait entrainé un recul des autres libertés.

Le Chat Tigré

Acheter avec Chapitre.com
Acheter avec Amazon

Posté par chatborgne à 21:21 - Livre politique - Commentaires [7] - Permalien [#]

Commentaires

    L'antisionisme, c'est le nouvel antisémitisme. Mais un antisémitisme "policé" qui évite de tomber sous le coup de la loi.

    Dieudonné est dangereux parce qu'il a de l'influence. Et lorsqu'il tient certains de ses propos sur le ton de l'humour, il fait passer ses idées de manière insidieuse.

    J'ai apprécie l'objectivité de Mercier qui renforce ses propos et pour avoir passé un an avec Dieudonné, je lui tire mon chapeau.

    Posté par , 11 décembre 2005 à 13:07
  • >L'antisionisme, c'est le nouvel antisémitisme. Mais >un antisémitisme "policé" qui évite de tomber sous >le coup de la loi.

    Nous sommes totalement d'accord.

    L'anti-sionisme en théorie n'est pas anti-semite, dans la realité il l'est tres souvent.

    Posté par , 11 décembre 2005 à 13:19
  • La mytho Mercier!

    Comme c'est triste de voir une personne se coucher devant les sionistes pour ne pas perdre son poste dans les médias! Madame Mercier fait encore preuve de niaiserie comme ceux qui ne supportent pas la contradiction, comme ceux qui refusent à un Noir le droit de penser. Merci Dieudonné, ils sont jaloux de toi mais, le chien aboie, la caravane passe.

    Posté par , 26 décembre 2005 à 18:15
  • Ca me fait rire

    Anti tionniste n'a jamais voulu dire antisémite, et puis bordel à la fin, pourquoi un therme particulier pour le racisme anti juif ? et pourkoi pas de therme pour les autres forme de racisme ? envers les noirs ? les blanc ? les jaunes ? les marrons ? ect ...
    Me parlez pas le choa puisque vous ne me parlez pas de l'esclavagisme ...
    Je ne suis ni noir, ni juif, je suis athée je ne défend aucune conviction politique ou reigieuse particulière ne me sentant pas représenté, et je vomi le communautarisme ...
    Mais arretez tout, Dieudo n'est pas rasicte, il est réaliste ... Prendre un mot particulier tel qu'antisémite alors qu'en face on ne garde que le mot raciste pour les autres, c'est une manière d'échelonner et comparer les souffrances passées ...
    C'est aussi triste que ce bouquin qui n'es pas vérité, mais pluot Orientation journalistique sans aucun fondement ...
    Facile de prendre un sujet dont tout le monde parler pour en tirer des sous ...

    Posté par , 30 décembre 2005 à 12:56
  • Dieudonné

    Vous plaisantez quand vous dites que l'on parle pas de l'esclavage ?

    On n'en parle à la télé, dans les radios, les livres scolaires l'abordent sans complaisances. Une lois a été voté pour en faire un crime contre l'humanité.
    Un écrivain (Claude Ribe) a fait le tour des plateaux télé pour parler de Napoléon et l'esclavage. C'est un best-seller disponible en haut des piles de livres dans toutes les FNAC.

    Dieudonné accumule les propos montrant qu'il croit à un mythique complot "sioniste" contre le reste du monde.

    L'esclave existe encore certes, c'est vrais. C'est scandaleux. Il faut donc en parler.

    Mais apparement ca n'interresse pas trop nos Dieudonnés et compagnie. Faut dire qu'au Soudan les coupables d'esclavage ne sont pas les "blancs", encore moins les "juifs", donc hein forcement ça n'a aucune utilité politique ...

    Posté par , 30 décembre 2005 à 19:07
  • globalement

    Je peu comprendre l'existence du sionisme tel que dieudonné en parle, mais par exemple pourquoi ne jamais parler de la franc-maçonnerie. Si nous nous posons vraiment les questions sur l'esclavage et le rôle français pourquoi tout mettre sur un principe economico-religieux ?
    Le sionisme me semble etre trop facile à prendre en compte, et c'est globalement peut être qu'il faut reflechir.
    Comme ce combat est "identitaire" il rejoint malheureusement les combats d'etreme-droite, alors qu'il faut s'en démarquer.
    Faire la guerre au sionisme c'est aussi tomber dans l'ultra catholicisme, qui est certainement une cause qui n'a pas aidé tout originaire d'un pays africains.

    Posté par , 02 janvier 2006 à 09:20
  • pour chat borgne

    votre commentaire me paraît excellent.
    Je redoute que tout ce tintamare sur l'esclavage - QUI EST UN CRIME CONTRE L'HUMANITE UNIVERSEL
    ne tourne à un clivage dangereux. Le vilain Blanc oppressant le pauvre noir....
    J'ai vécu en outre-mer, et je suis désolée de dire que j'ai tristement vécu le racisme antiblanc.
    C'est là le danger, je suis farouchement opposé dans ma philosophie personnelle à toute expression de racisme quel qu'il soit.

    Fille d'un déporté, j'ai eu la chance de classer, les camps de concentration comme une page du passé, dont il fallait garder la mémoire puissante, mais de n'en nourrir aucune rancune, ni aucune haine, ni victimisation.

    Si la loi TOBIRA aide à ce passage, elle sera une victoire. Si elle doit nourrir les rancoeurs, et la victimisation, elle sera un désastre...

    Posté par , 01 février 2006 à 07:46

Poster un commentaire