Le blog du chatborgne / blog de livres

Les livres qui font Miaou dans l'actualité. Beaucoup de politique, un peu d'islamisme, de la culture et surtout de la Liberté et des livres.

08 octobre 2005

Le dilemme Turc, del valle, Razavi

Le Dilemme turc : Ou les vrais enjeux de la candidature d'Ankara, del valle, razaviOu les vrais enjeux de la candidature d'Ankara

Acheter maintenant avec CHAPITRE.COM

Acheter avec Amazon

Je ne suis pas sûr que la grande majorité de nos compatriotes disant « non » à la Turquie soient  vraiment préocuppés par la question. Si les politiques décident de dire OUI  malgré leur refus, cela les genera-t-il vraiment ? Manifesterons-t-ils en masse ? Refuseront-ils de voter pour leur maire UMP ou PS lors des prochaines municipales ? J'en doutes.

Pour cela il faudrait être informé des enjeux de cette adhésion. C'est ce que nous proposent Alexandre del Valle et Emmanuel Razvi dans « Le dilemme turc » publié en septembre aux éditions des Syrtes. Dans cet ouvrage de moins de 300 pages les auteurs qui sont allés enquêter sur place cherchent à nous montrer la Turquie telle qu'elle est, sans diabolisation ni emphase.

Que ce pays soit peuplé de bientôt 100 millions d'habitants pour leur immense majorité musulmans et que 90% que son territoire soit sur le continent Asiatique n'est pas forcément un problême en soit. Ce qui l'est bien plus c'est la réislamisation d'un pays autrefois laïc.
Les pro-Turquie en Europe peuvent parler de laïcisation, ou de modération qu'entrainerait l'adhésion de la Turquie, mais à ce que l'on sache personne n'a obligé les Turcs à amener au pouvoir des islamistes - « modérés »- aux dernières élections. Et ne faudrait-il pas être méfiant quand ce sont les islamistes qui réclament l'entrée dans l'Europe contre l'armée garante actuelle de la laïcité en Turquie ?

Comment parler des « progrés considérables de la Turquie pour se moderniser » lorsque les critéres de Copenhague de 1987 sont dans les faits de moins en moins respectés ?  Nous vous invitons à lire « Le dilemme Turc » pour comprendre ce qu'il en est aujourd'hui en Turquie de ces 4 questions : le sort des minorités religieuses, la négation institutionelle du génocide arménien (menace de prison pour qui en parle), la liberté d'expression, l'occupation d'un pays européen (Chypre).

Pourtant tout n'est pas à désesperer en Turquie, une élite occidentalisée se bat pour la transformation de son pays. Venant d'eux tous les espoirs sont permis. Ce pays peut aussi être un allié précieux, un lien culturel et politique avec l'Orient. Sans compter plus prosaiquement les accés aux ressources pétrolieres et l'emplacement militaire stratégique de premier choix.

Posté par chatborgne à 18:49 - Livre international - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire