Le blog du chatborgne / blog de livres

Les livres qui font Miaou dans l'actualité. Beaucoup de politique, un peu d'islamisme, de la culture et surtout de la Liberté et des livres.

12 mai 2005

Une analyse étonnante des Evangiles

Un libéral nommé Jésus
par Charles Gave
Editions François Bourin
Notre note: (3 / 5)

Prix : 15.20

Acheter avec amazon.fr
Acheter avec Chapitre.com

Etat: Neuf
Date de parution de l'original: 01 avr 05
Date de parution de l'exemplaire: 01 avr 05

Les Révolutionnaires de 1793 disaient de lui qu'il était un sans-culotte; "Jésus est un hippie" chantait Johnny Halliday. Pas très sérieux tout cela nous direz-vous. C'est une toute autre théorie que nous propose Charles Gave dans ce petit livre: Jésus était un libéral!


En douze chapitres très concis (parfois moins d'une dizaine de pages) abordant chacun un aspect particulier (exemple: "la richesse", "la justice sociale" "le travail et la propriété", etc.) l'auteur se propose de démontrer que "la seule forme de pensée économique qui soit conforme aux Evangiles, c'est le libéralisme!"


Un texte souvent instructif (notamment lorsque M. Gave évoque l'individualisme qui imprègne la parole du Christ: "Si l'on en croit Jésus, Dieu ne s'interesse qu'a chacun d'entre nous, un par un, et veut développer avec chacun d'entre nous une relation individuelle. Par l'intermédiaire exclusif de son Fils.", p.27); argumenté d'extraits des quatre Evangiles (preuve que l'économiste ne se contente pas d'affirmer ex cathedra) qui en surprendra plus d'un, tant chez les libéraux que chez les chrétiens. Certes, tous ne prendront pas la thèse de Charles Gave pour parole d'Evangile (sans calembour) mais aucun ne restera indifférent à cet essai résolument anticonformiste.


PS: Signalons toutefois une erreur bénigne dans le livre, p. 167, note 64: "Dans les années Mitterrand, la classe politique faisait référence au président en l'appelant "Dieu", plaisanterie ô combien révélatrice." C'est Le Bébête Show qui en mars 1988 inventa ce surnom. Pas de quoi fouetter un chat certes, mais un fan de la célèbre émission satirique tel que nous ne pouvait laisser passer cela!

Frédéric CHATAIGNER.

Posté par chatborgne à 20:48 - Livres Economie - Commentaires [2] - Permalien [#]

Commentaires

    étonée

    Cela m'a étonnée... Pourquoi dissez-vous cela: "tant chez les libéraux que chez les chrétiens"? Parlez-vous du libéralisme comme une idéologie? Bonne Année!

    Posté par , 11 janvier 2006 à 09:04
  • Jésus, héro de la pub

    C'est quand même dingue cette propension à mettre Jésus a toutes les sauces. Est-ce pour se donner bonne conscience que les requins du libéralisme récupèrent les évangiles ? Je trouve que l'analyse manque de profondeur. Comme l'a montré Max Weber, le rapport du christianisme au capitalisme est différent pour les catholiques et les protestants. Jésus n'était clairement pas marxiste (il ne parlait pas de lutte de classes). Mais les premiers disciples vivaient en communauté. Les hérauts du socialisme, des coopératives et mutuelles pourraient se revendiquer de lui...

    Posté par , 11 août 2008 à 14:34

Poster un commentaire