Le blog du chatborgne / blog de livres

Les livres qui font Miaou dans l'actualité. Beaucoup de politique, un peu d'islamisme, de la culture et surtout de la Liberté et des livres.

29 mars 2005

Le sabre et le Coran de Paul Landau

sabre_et_le_coran

Ramadan - Ben Laden même combat ? Affirmation téméraire, diront certains. Pourtant, le chercheur indépendant Paul Landau- déjà auteur d’un rapport sur l’UIOF pour le Centre Simon Wiesenthal - en fait ici une implacable démonstration.


Objectif de M. Landau : exposer les bases historiques et idéologiques de l’Islam radical, raconter l’histoire des Frères musulmans, décortiquer la stratégie islamiste en général, et celle de Tarik Ramadan en particulier.

  

Outre de très utiles rappels (la collusion entre les Frères musulmans et les nationaux-socialistes) l’ouvrage donne des éléments peu connus du grand public, notamment sur la politique islamophile des révolutionnaires de 1917 (p. 116) qui se disaient être aux cotés des « ouvriers musulmans dont les mosquées et les lieux de culte avaient été détruits, dont la foi et la Tradition avaient été piétinées par les tsars, et les oppresseurs de la Russie » ou encore les liens entre le leader révolutionnaire afro-américain Malcom X et la famille Ramadan (p. 119-120) Preuve que la connivence entre une certaine extrême gauche et l’Islam politique ne remonte pas aux campagnes « anti-guerre » de ces dernières années.

  

Les alliés de Tariq Ramadan ne sont pas oubliés : qu’ils soient islamistes (chapitre 4) chrétiens (chapitre 6) exemple : Christian Delorme, le célèbre curé des Minguettes qui depuis a pris ses distances avec le personnage (lire son témoignage ô combien instructif p. 104-105) ou encore altermondialistes (chapitre 7) tel Alain Gresh, rédacteur en chef du Monde diplomatique qui a joué un rôle primordial (et néfaste…) dans la promotion de Tariq Ramadan dans notre pays et Taoufik Mathlouti, fondateur de la société Mecca Cola, qui contribue au financement du Hamas ; sont également épinglés le journal Le Monde, « qui s’est engagé de manière non équivoque en faveur du voile » (p.172) et son collaborateur Xavier Ternisien.

  

Mais il ne nous appartient pas de relever toutes les informations contenues dans cette très bonne enquête, dont nous conseillons vivement la lecture, car il est une chose dont il faut se souvenir : Tariq Ramadan « est le pompier pyromane qui allume la flamme islamiste chez ses auditeurs musulmans et qui prétend éteindre l’incendie auprès de ses interlocuteurs occidentaux. » (p.141).

Acheter avec amazon.fr

F.C

Posté par chatborgne à 13:29 - Livre international - Commentaires [1] - Permalien [#]

Commentaires

    Le sabre et le Coran se rajoute aux livres haineux tel que celui d’Oriana Fallaci, et des déclarations d’intellectuels de renom, contre l’Islam qui fait l’objet de violentes critiques gavées d’amalgames où les attentats suicides donnent un regain de vigueur à la thèse du choc des civilisations colportée par plusieurs depuis que celle ci fut initiée par Samuel Huntington. À cela se greffe le mépris chrétien de l’Islam, la xénophobie des extrêmes droites et la haine arabo-musulman dans certains milieux juifs radicaux, tous aveuglés par les clichés et les passions qui s’amplifient et se succèdent au gré des conjonctures. L’auteur est présenté comme; chercheur spécialiste de l’islamisme. Depuis le 9/11 il y en a eut des spécialistes de l’islamisme. Une génération spontanée. À la lecture des premières pages je peux vous affirmer que l’auteur n’est pas plus spécialiste de quoi que ce soit, mis à part la connerie, que je ne suis Elizabeth II ( mes deux). Voyez plutôt; il présente comme prémisse une prophétie du cheikh Youssouf Qaradawi qui soutiens que la conquête de l’Europe ne se fera pas par l’épée mais par la prédication et l’idéologie. Que peut ont espérer de plus démocratique ? Imaginez la catastrophe si la conquête de l’Europe devait se faire par la violence tel que fut l’évangélisation des indiens d’Amérique qui se fit à l’aide de monstruosités sans exemples. Landau a une vue presbyte de l’esprit lorsqu ‘il parle de conquête de l’Europe par l’Islam alors que les armées Occidentales se bousculent dans le monde Arabe. Quelque chose grince là! Probablement dû à l’auteur qui promeut davantage la connerie que le panache. de plus, ce qu’il omet de dire, c’est que le fondateur des frères musulmans n’est nul autre que Jamal Eddine El Afghani(1838-1897) agent Britanniques qui dans une une alliance avec ces derniers favorisera l' émergeance du premier pôle du monde libre : L’Arabie Saoudite. Depuis cette dernière à déployée tous ses efforts, soutenus par les Britanniques, les Américains et même les Israéliens, pour contrer toutes émergences d’un nationalisme séculier dans le monde arabe. Les populations arabes sont les seules victimes de l'intégrisme islamique. Aujourd’hui la dynamique fonctionne toute seule. Le monde arabe bafoué, noyé de désespoir, récupéré par les frères musulmans et la furie est au rendez-vous. Avec de pareils ennemis Israël et les États-unis n’ont plus besoin d’amis. Les affreux qui ont jalonné le parcours des frères musulmans en passant par Saïd Ramadan père de Tarik et Ben Laden furent et sont des agents à la solde des Britanniques et des États-Unis dont le seul but est de transformer les Arabes en ennemi universel. Que dis-je? Les Arabes ! Non les musulmans c’est plus précis car il y a des Arabes Chrétiens. Marrant non? Et même des Arabes Juifs. Remarrant non? Ils ont poussé le ridicule à faire la guerre è un substantif abstrait. Quant aux propos de Landau sur l’alliance Islamo-Nazi. Il suffit de comprendre l’idéologie Nazi nourrie entre autres par des esprits purulents comme le fut un Ernest Renan pour s’apercevoir de l’aberration d’une telle affirmation. Il y a beaucoup plus de points communes entre les fondamentaliste de la droite chrétienne américaine et les fondamentaliste musulmans, qu'entre ces derniers et le nazisme. Pour ce qui a trait aux contactx du Mufti de Jérusalem avec les Nazis; du commérage de chaisières ménopausées. Cette alliance fut conjoncturelle, pour contrer les agressions Sioniste soutenue par les Britanniques d'une part et celle du Roi Abdallah de Jordanie de l'autre. En revanche des collaborations avec les Nazis il y en a eu de plus sournoise et meurtrières menées par de vrais dégueulasses comme ce sinistre individu à coté duquel les forfaits de Landru, Petiot et même Hitler, passeraient pour être de la broderie. Dr Kastner, représentant de l’agence juive de Palestine, membre du Mapaï de Ben Gourion et collaborateur des Nazis en 1944-45. Kastner trompa un million de juifs hongrois qui tombèrent entre les mains des Allemands. On devine la suite. Le discours de Paul Landau est malcommode, moche et con qui s’adresse à un public dépourvu de sens critique et donc de culture générale, ne lisant rien d’autre que ce type de contenu qui efface tout sentiment d’humanité. Il cultive et pérennise la haine et l’abrutissement de ceux qui en sont les victimes.

    Posté par , 23 avril 2007 à 22:20

Poster un commentaire